29/11/2013 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Législation

Réforme des retraites : encore des efforts à fournir

La réforme des retraites est un élément prioritaire en France, en période de crise et de montée du chômage. Le dernier rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) alerte sur les risques de pauvreté.

L’Assemblée nationale a voté, le 26 novembre 2013, le projet de loi réformant les retraites, qui prévoit un nouvel allongement de la durée de cotisation (de 41,5 à 43 ans) et la création d’un compte pénibilité. Quelques heures avant le vote, le gouvernement annonçait une revalorisation annuelle des pensions des plus modestes.

Que vont devenir les retraités, dans les années à venir ? Le dernier rapport “Panorama des pensions” de l’OCDE, qui vient d’être publié, alerte sur plusieurs points. D’abord, les récentes réformes des retraites « aideront à limiter la hausse des coûts futurs liés au vieillissement de la population et à l’allongement de l’espérance de vie ». Mais il prévoit des risques de pauvreté dans le futur. S’il fait encore bon vieillir en France, il faudra, selon l’organisation internationale, poursuivre les efforts. Le taux de pauvreté des retraités français (de plus de 65 ans) est en effet le plus faible après celui des Pays-Bas : soit 5,4 %, versus 12,8 % en moyenne dans les autres pays de l’OCDE en 2012. Un élément positif cependant pour l’Hexagone : le taux d’emploi des seniors (entre 55 et 64 ans) a augmenté entre 2007 et 2012. Il a été de 44 % l’année dernière, mais se situe en dessous de la moyenne des pays de l’OCDE (près de 50 %). En outre, la France consacre 13,7 % de son produit intérieur brut aux dépenses de vieillesse (alors que la moyenne des pays de l’OCDE est de 7,8 %).

Toutefois, l’âge moyen de départ est le plus bas des pays dits “riches” : pour la période étudiée, entre 2007 et 2012, il est de 60 ans pour les femmes et de 59 ans et 8 mois pour les hommes. Alors que la moyenne des pays riches s’élève à 64 ans et 2 mois pour les hommes et 63 ans et 4 mois pour les femmes.

De plus, l’arrivée des générations de baby-boomers à la retraite, avec la baisse d’actifs et la forte espérance de vie, devraient à l’avenir affecter la pérennité financière du système français. L’espérance de vie à 65 ans est actuellement de 20,8 ans (versus 19 ans pour la moyenne de l’OCDE). Pour les experts, les éléments à considérer sont « le recul de l’âge effectif de sortie du marché du travail, l’équité et la lisibilité du système ». Selon les données du Conseil d’orientation des retraites (COR), la réforme en cours pourrait combler un tiers du déficit estimé pour l’ensemble du système des retraites, à l’horizon 2020.

Pour l’intégralité de l’article, voir La Semaine Vétérinaire n° 1562 du 29/11/2013 en page 16

Clarisse Burger

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...