Pratique vétérinaire équine n° 172 du 01/10/2011
 

Article de synthèse

Claire de Fourmestraux*, Mathieu Spriet**, Omar Maher***, Florent David****


*Unité de chirurgie, Oniris, route de Gachet,
BP 40706, 44307 Nantes Cedex 3
**Department of Veterinary Surgical and
Radiological Sciences, UC Davis, Davis,
CA 95616, United States of America
***New England Equine Medical and Surgical
Center, 15 Members Way, Dover, NH 03820,
United States of America
****Large Animal Surgery, Veterinary Clinical
Studies, School of Veterinary Medicine,
University College Dublin, Belfield, Dublin 4,
Ireland.

Les fractures du garrot concernent souvent plusieurs vertèbres. Le traitement est principalement conservateur, mais une intervention chirurgicale est parfois requise.

Résumé

Les fractures du garrot sont rares chez les équidés et concernent les processus épineux dorsaux de la 2e à la 9e vertèbre thoracique. Ces fractures impliquant souvent plusieurs vertèbres présentent la plupart du temps un bon pronostic vital car il n’existe généralement pas d’atteinte du canal vertébral ni de la moelle épinière. Elles sont toujours associées à un traumatisme et les signes cliniques incluent en phase aiguë une douleur à la palpation, un œdème et une déformation du garrot. Dans les cas chroniques, les signes locaux d’inflammation s’estompent et le diagnostic clinique peut se révéler plus difficile à établir. La radiographie est l’outil diagnostique essentiel pour confirmer et caractériser l’atteinte. Le traitement conservateur visant à contrôler la douleur et à juguler l’inflammation est souvent suffisant, et une union osseuse peut être observée après une période de repos de 3 à 9 mois. Le traitement chirurgical est indiqué seulement en cas de non-réponse aux médicaments ou lors d’infection requérant un débridement radical du foyer infectieux. Globalement, le pronostic sportif est bon. Un affaissement du garrot avec ou sans traitement chirurgical est quasi systématique. Ce changement permanent de morphologie n’a généralement pas d’impact sur les performances, mais nécessite parfois l’utilisation d’un tapis et d’une selle spéciale chez les chevaux montés.

Summary

Fractured withers are uncommon traumatic injuries in horses. Usually several dorsal spinous processes of the thoracic vertebra 2 to 9 are broken and displaced ventro-laterally. The vertebral canal is rarely affected and clinical signs are often limited to pain and swelling of the withers. The radiographic examination is an essential diagnostic tool to characterize the lesion. In chronic cases the intensity of the local clinical signs lessens, making the diagnosis more difficult. Conservative treatment aiming at controlling pain and tissue swelling is recommended during the acute phase followed by an extended period of rest (3-9 months). Bony union eventually develops over time. Surgical treatment must only be performed if the conservative treatment has failed or if the fracture site is open/infected. Prognosis for return to athletic function is usually really good to excellent, even though most of the horses present with a flat and dropped withers. This residual withers deformity usually precludes the use of regular saddles and special pieces of equipment can be necessary.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...