Un cas de communication interventriculaire associée à une fibrillation atriale

Tanguy Hermange et coll. | 17.06.2016 à 11:40:42 |
© J. Dauvillier

La communication interventriculaire est une anomalie congénitale rare chez le cheval. Les répercussions cliniques et le pronostic peuvent beaucoup varier d’un cas à l’autre. Il convient donc pour le clinicien de réaliser une évaluation globale de la situation : signes cliniques, taille du défaut, modifications morphologiques cardiaques secondaires, troubles du rythme éventuels, etc.

Tanguy Hermange et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK