17/09/2015 | Le Point Vétérinaire.fr

© F. Rossignol

Traitement des fractures des os longs chez le cheval adulte : que traiter et à quel prix ?

En général, les fractures des os longs chez le cheval résultent d’un traumatisme direct comme un coup de pied ou, chez le poulain, de l’écrasement d’un membre par la mère. Les fractures peuvent aussi être dues à l’accumulation de contraintes sur l’os lors d’épreuves sportives (fractures de fatigue)
L’apparition des implants verrouillés, en particulier le système LCP (Locking Compression Plate), a révolutionné la chirurgie d’ostéosynthèse chez le cheval, permettant de traiter certaines fractures qui étaient auparavant très difficilement gérables.
Chez les poulains et les poneys, la plupart des fractures complètes déplacées, fermées ou très modérément ouvertes des os longs peuvent être traitées chirurgicalement. En revanche, chez le cheval adulte de plus de 250 kg, les fractures déplacées demeurent encore un défi pour le chirurgien et toute l’équipe impliquée. Quelques fractures, en particulier les fractures non déplacées ou celles impliquant le canon ou l’olécrane peuvent être néanmoins gérées avec succès.
Au travers de quelques exemples, les auteurs décrivent les types de fracture pouvant être traitées avec un pronostic raisonnablement bon, ainsi que les principes de prise en charge en amont et en aval, permettant d’optimiser le résultat.

Fabrice Rossignol


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...