19/03/2015 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Traitement de la rhodococcose :
choix raisonné des poulains à traiter
et des antibiotiques à utiliser

Que le poulain atteint de pneumonie à R. equi soit un cas individuel ou bien un poulain parmi plusieurs sur un élevage atteint de rhodococcose endémique, chaque cas est à évaluer en détail en considérant les données cliniques, hématologiques et échographiques. En raison de l’émergence de souches de R. equi résistantes aux macrolides, et du fait qu’une grande part des poulains présentant des abcès pulmonaires à l’échographie sans signes cliniques guérit spontanément, il est de notre devoir de peser judicieusement chaque décision de traitement de poulains présentant une pathologie respiratoire.
L’efficacité du traitement de la pneumonie à Rhodococcus equi du poulain dépend non seulement de l’extension et de la sévérité des lésions pulmonaires mais surtout du choix des antibiotiques. Ce choix est fondé sur la connaissance des particularités de cette bactérie ainsi que sur celle des données pharmacologiques essentielles des macrolides (érythromycine, azithromycine, clarithromycine, tulathromycine, gamithromycine, etc.) et de la rifampicine. De plus les effets secondaires des différentes préparations antibiotiques utilisables et caractéristiques de l’association rifampicine/macrolide sont également à tenir en compte. Enfin, nous rappelons le dosage ainsi que la voie d’administration des antibiotiques adéquats.

Monica Venner et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...