14/10/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© VetAgro Sup

Syndrome d'anomalies congénitales oculaires multiples chez les chevaux comtois

Tous les chevaux comtois présentant la robe caractéristique aux crins lavés sont porteurs d'au moins une copie d'une forme mutante de l'allèle du gène Silver. Cet allèle est très rare dans la plupart des races européennes de chevaux. Il est spécifiquement responsable de la décoloration du pigment noir, donc de la robe particulière des comtois. Il est aussi associé à un ensemble d'anomalies oculaires héréditaires regroupées sous le terme d'ACOM. Les comtois hétérozygotes expriment une forme mineure de l'affection caractérisée par des kystes irido-ciliaires ayant probablement peu d'impact sur la vision. Les comtois homozygotes ont une expression phénotypique de sévérité variable comprenant des anomalies de type cornea globosa, dysplasie ciliaire, cataracte et décollements de la rétine, pouvant compromettre très sévèrement la fonction visuelle.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le PVE spécial 2016 "Ophtalmologie du cheval"

Emilie Ségard-Weisse et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...