Prélèvements oculaires chez le cheval

Anne-Marie Desbrosse | 13.10.2016 à 16:51:44 |
© A.-M. Desbrosse

L’objectif des prélèvements oculaires est de fournir une aide au diagnostic et au traitement de certaines affections de l’œil du cheval :
 rechercher les causes des infections graves (microbiennes, virales, mycosiques, ou parasitaires), des conjonctivites, des kératites et surtout des ulcères de cornée, ainsi que des infections du globe ou des tissus péri-oculaires (voies lacrymales, paupières).
 Cet article décrit :

- le matériel indispensable au vétérinaire praticien équin ;

- les techniques de prélèvements et les milieux de conservation du matériel biologique prélevé, pour l’envoi aux laboratoires spécialisés ;
- les techniques de fixation et de coloration du matériel prélevé mis sur lames ; la conservation et la lecture des lames pour examen direct au microscope, en se référant à des planches descriptives comportant des dessins des cellules, des germes, des éléments mycosiques, et des parasites rencontrés sur les frottis conjonctivaux ou cornéens, ou lors de biopsies ;

- les résultats obtenus ;

- la ponction de chambre antérieure et de celle du vitré, plus rarement demandés.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le PVE spécial 2016 "Ophtalmologie du cheval"

Anne-Marie Desbrosse
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK