04/11/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Métrites et endométrites en pratique courante

La métrite post-partum est une urgence médicale nécessitant des lavages utérins en grand volume et un traitement par voie générale. Les endométrites sont multiples et représentent la première cause d’infertilité chez la Jument. Les causes favorisantes sont très importantes à rechercher pour éviter les récidives. Le diagnostic de l’endométrite aiguë est souvent clinique et la bactériologie est souvent positive. A l’inverse les endométrites chroniques asymptomatiques sont fréquentes et seule la cytologie ou la biopsie utérine permettent leur dépistage. La bactériologie est alors très souvent négative. La cytologie permet un diagnostic de terrain facile et rapide mais ne permet pas de juger de l’étendue de l’inflammation. L’histologie permet une évaluation complète des autres lésions de l’endomètre et permet de préciser le pronostic reproducteur de la Jument. Le traitement des endométrites comporte d’abord une série de lavages utérins éventuellement additionnés d‘antiseptiques. Les antibiotiques ne sont utilisés que dans une cavité utérine vidée de tout contenu inflammatoire et lors de bactériologie positive. La prévention des récidives passe par une réduction des contaminations physiologiques, un suivi rapproché de l’état de l’utérus, et la prise en compte des anomalies de conformation du tractus génital.

Jean-Marc Betsch


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...