14/10/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© S. Buisson

Les maladies oculaires néonatales et du jeune âge

Le poulain peut présenter les mêmes affections oculaires que l’adulte mais certaines spécificités compliquent parfois le diagnostic et le traitement. Les ulcères cornéens sont souvent plus difficiles à diagnostiquer que chez l’adulte. Au diagnostic plus tardif s’ajoute une faible production de larme, donc une moins bonne élimination mécanique des agents infectieux et une mauvaise hydratation cornéenne. Tout cela conduit donc plus souvent que chez l’adulte à la formation d’abcès cornéens. L’autre grande affection oculaire chez le jeune poulain est l’uvéite qui est d’origine traumatique, immunitaire ou septicémique. Le diagnostic différentiel est important à établir car il détermine le protocole thérapeutique.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le PVE spécial 2016 "Ophtalmologie du cheval"

Sarah Buisson et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...