04/11/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Les infections à herpèsvirus équin 1 : quels enseignements tirer des dernières épizooties ?

L’herpèsvirus équin 1 (HVE-1) est le plus redouté des neuf herpèsvirus décrits à ce jour chez les équidés. Le nom usuel pour l’HVE-1 est celui de “virus abortif” et l’expression de “virus de la rhinopneumonie” est dorénavant réservée à l’HVE-4. Ces dernières années, deux types de souches d’HVE-1 ont été décrits. Cependant, toute épizootie à HVE-1 est à considérer avec les mesures sanitaires qui s’imposent quel que soit le type de souche identifié. Des épizooties importantes sévissent toujours en Europe et plusieurs d’entre elles sont bien documentées. Ces données nous renseignent sur l’efficacité des mesures de prévention et des méthodes de diagnostic, les limites actuelles de la vaccination et sur la difficulté à déterminer l’origine de ces crises. Plusieurs travaux ont montré que d’autres espèces que le cheval, en particulier celles présentes dans les zoos, pouvaient être infectées par l’HVE-1 et développer des formes nerveuses de la maladie.

Stéphane Pronost et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...