25/06/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Vue caudale d'un cheval au pas sur tapis immergé avec de l'eau au niveau du carpe.
© A. Louis

Le travail en milieu aquatique et, en particulier, sur tapis roulant immergé

Les bienfaits de la balnéothérapie sont prouvés et utilisés depuis des années chez l’homme et le chien. Des études essaient encore de prouver son intérêt chez le cheval. La nage et le travail sur tapis roulant permettent d’entretenir et de muscler un cheval en réduisant les charges sur les membres, tout en gardant à l’esprit que l’intégrité de la peau est primordiale pour leur usage. Le travail sur tapis roulant immergé permet une reprise du travail prématuré après une chirurgie (arthroscopie, etc.) ou un traumatisme (fracture, lésion tendineuse, etc.), de réduire les complications liées au repos (ankylose, arthrose, etc.) et aurait un intérêt dans la gestion de certaines douleurs dorsales, mais cela reste à confirmer. Le tapis roulant immergé présente un intérêt modéré pour l’entretien de la fonction cardiorespiratoire, la nage est une meilleure indication.

Alexandre Louis


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...