La réhydratation orale chez le cheval

Isabelle Desjardins | 09.06.2017 à 15:44:34 |
Sonde nasogastrique fixée en place pour une administration sporadique de soluté
© VetAgro Sup

La fluidothérapie permet de restaurer ou de maintenir une perfusion adéquate, de conserver ou d’augmenter la diurèse et de promouvoir l’hydratation du contenu intestinal. La technique par voie orale, via un tube naso-gastrique, est très efficace et permet d’administrer de gros volumes de liquide et des électrolytes. Elle est indiquée lorsqu’une réhydratation ou une surhydratation du cheval est nécessaire, mais ne peut être utilisée en cas de douleur abdominale ou de reflux gastrique. C’est une méthode peu coûteuse et facile à gérer sur le terrain et le plus souvent très bien tolérée. Trois cas cliniques illustrent sa mise en application pratique.

Isabelle Desjardins
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK