17/09/2015 | Le Point Vétérinaire.fr

© J.-M. Vandeweerd

Imagerie en coupes, vision 3D
et apprentissage d’anatomie

L’orientation dans l’espace et la vision en 3D sont essentielles en médecine équine lors de l’examen clinique, du diagnostic par imagerie et de la chirurgie. Les modalités de développement de cette compétence en cours d’apprentissage restent peu connues. L’imagerie médicale est utilisée dans les cours d’anatomie de nombreuses universités. Il est intéressant de savoir dans quelle mesure elle contribue à l’amélioration de l’imagerie mentale. De nombreux paramètres peuvent influencer les études sur le sujet. Un essai contrôlé randomisé a été entrepris sur une population de 183 étudiants vétérinaires de première année. Les résultats montrent que l’introduction d’images en coupe (imagerie par résonance magnétique, ou IRM) facilite l’apprentissage à court terme de l’orientation des structures anatomiques. Inciter les étudiants à la compréhension de telles images pourrait favoriser l’apprentissage de l’anatomie lors des stages chez les praticiens équins.

Jean-Michel Vandeweerd et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...