17/06/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© Oniris

Hémorragie pulmonaire induite par l’exercice : déclaration de consensus de l’ACVIM

Un panel d’experts a effectué une revue systématique de la littérature scientifique afin d’écrire une déclaration de consensus sur l’hémorragie pulmonaire induite par l’exercice (HPIE) chez le cheval pour le Collège américain de médecine interne vétérinaire (ACVIM). Le niveau de preuve à partir des articles publiés a été évalué et les recommandations ont été faites sur la base de la méthodologie “GRADE” (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation). L’HPIE est définie comme un saignement provenant des poumons lors de l’exercice. Elle est typiquement détectée sous la forme de sang macroscopiquement visible à l’endoscopie des voies respiratoires après l’exercice ou par un examen cytologique des sécrétions respiratoires. Les principales conclusions de cette revue systématique des publications évaluées par des pairs sont les suivantes : les signes cliniques ne sont pas spécifiques de l’HPIE, hormis l’épistaxis associée à l’exercice ; la performance des chevaux de course est négativement affectée par la sévérité de l’HPIE ; le furosémide est le seul élément de prophylaxie pour lequel la réduction de la sévérité et de la prévalence de l’HPIE est prouvée ; l’administration de furosémide avant la course est associée à une amélioration des performances chez les trotteurs et les galopeurs.

Laurent Couetil et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...