17/09/2015 | Le Point Vétérinaire.fr

© Oniris

Gestion initiale du cheval fracturé :
techniques d’immobilisation

La prise en charge initiale du cheval traumatisé sur le terrain est un moment crucial qui conditionne toute la suite du traitement, qu’il soit conservateur ou chirurgical. L’étape clé de cette prise en charge repose sur l’immobilisation optimale du membre lésé. Celle-ci vise en premier lieu à limiter l’aggravation des lésions déjà présentes, osseuses, mais aussi des tissus mous périphériques. La technique à mettre en œuvre dépend de la localisation de la lésion (fracture, entorse, lacération profonde, etc.) et des contraintes biomécaniques auxquelles elle est soumise. Une coaptation adaptée demande non seulement de disposer d’une quantité suffisante de matériel de bandage, voire de bandes de résine, mais aussi une certaine ingéniosité pour fabriquer des attelles avec les matériaux disponibles près du cheval. Une fois le membre et le cheval stabilisés, un transport vers un centre de référés peut être envisagé.

Mickaël Robert et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...