19/03/2015 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Épidémiologie et gestion clinique
d'une épidémie à Rhodococcus

L’infection à Rhodococcus equi est la principale cause de pneumonie chez le poulain, et affecte de nombreux élevages de manière endémique. La biologie de cette bactérie intracellulaire est très importante dans la compréhension des mécanismes de transmission de la maladie. Cette bactérie s’accumule dans les sols, est excrétée dans les fèces des animaux sains et malades, et se transmet par inhalation des poussières. Elle est très résistante dans l’environnement et, une fois installée, aucune méthode de prévention ne permet de l’éradiquer d’un élevage. Seul la densité de l’élevage est considérée comme un facteur de risque de développement d’une rhodococcose endémique. Les méthodes de prévention destinées à soutenir les défenses de l’hôte, tels que les vaccins, les plasmas, les immunostimulants, l’antibioprophylaxie, ne semblent pas plus efficaces. La seule méthode de lutte contre ce fléau et de diminuer les pertes de poulains reste à ce jour la détection précoce des animaux

Monica Venner et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...