Encéphalites équines “exotiques” : restez vigilant !

Cécile Beck et coll. | 04.11.2014 à 18:07:55 |
©

Les encéphalites équines exotiques (encéphalites équines de l’Est [EEE], de l’Ouest [EEO], vénézuélienne [EEV] et japonaise [EEJ]) sont des arboviroses existant sur les continents américain (EEE, EEO et EEV) et asiatique (EEJ). Dans les formes les plus sévères, elles sont responsables de méningo-encéphalomyélites possiblement mortelles chez l’homme et le cheval. Malgré leurs aires de répartition très éloignées de nos frontières, la multiplication des échanges internationaux d’espèces réservoirs (oiseaux, reptiles, etc.) peut conduire à l’émergence d’une de ces maladies en Europe. Le cheval constituerait alors une espèce sentinelle de cette introduction, et le praticien équin, un acteur essentiel du système de surveillance et d’alerte sanitaire.
Le diagnostic étiologique différentiel des troubles nerveux chez le cheval (causes traumatiques, infectieuses, intoxications, etc.) est donc l’une des conditions sine qua non du succès de cette surveillance.

Cécile Beck et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK