Des abcès du tronc et des membres : abcès de pied, fistules à corps étrangers, abcès erratiques et cellulite septique

Karine Pader et coll. | 08.09.2017 à 11:24:20 |
Cheval présenté pour une cellulite septique à la suite
d’une injection intramusculaire d’imidocarbe.
© L.-M. Desmaizières

Les abcès de pied constituent une cause fréquente de boiterie aiguë chez le cheval. Les chevaux sont également sujets aux traumatismes avec plaies pénétrantes. La persistance d’un corps étranger, une infection iatrogénique à la suite d’une injection intramusculaire peuvent mener à la formation d’un abcès externe. La plupart des abcès du tronc et des membres du cheval sont associés à un très bon pronostic après débridement chirurgical. Dans des cas plus graves, le processus infectieux peut se développer en profondeur et mener à une cellulite septique, mettant en jeu le pronostic vital de l’animal. Le drainage chirurgical doit alors être associé à une antibiothérapie à large spectre sur la base de l’examen bactériologique pour venir à bout du processus septique.

Karine Pader et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK