Collecte in vivo d’ovocytes d’ânesses et chronologie de la maturation in vitro

Fabrice Reigner et coll. | 08.03.2017 à 17:36:58 |
Trois ovocytes d’ânesses entourés d’un cumulus compact
© C. Douet, C. Moros-Nicolás et G. Goudet

La plupart des espèces d’ânes sauvages et domestiques sont en danger d’extinction. Leur préservation nécessite la cryoconservation du sperme, des ovocytes et des embryons. L’objectif de cette étude était de mettre au point pour la première fois une technique de collecte in vivo et de maturation in vitro des ovocytes d’ânesses. Les ovocytes ont été collectés par ponction folliculaire transvaginale sous guide échographique, placés dans un milieu de maturation in vitro pendant 24, 30, 34 ou 38 heures puis analysés. Ainsi, 92 ovocytes ont été recueillis dans 193 follicules (48 %), avec une moyenne de 4,2 ovocytes par ânesse. Après 34 heures de maturation in vitro, 45 % des ovocytes étaient matures. La méthode développée permet d’envisager la cryoconservation et la fécondation in vitro de ces ovocytes.

Fabrice Reigner et coll.

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK