04/11/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Cheval suspect d’affection nerveuse
d’origine infectieuse : de l’examen aux premières mesures sanitaires

Les syndromes nerveux infectieux sont un défi diagnostique pour le praticien vétérinaire. L’examen clinique doit être systématique et complet. Le but de l’examen du cheval suspect de troubles neurologiques est de confirmer l’atteinte du système nerveux et de localiser la ou les lésions. Les infections neurologiques sont dominées en France par les méningo-encéphalomyélopathies herpétiques (MEH) à herpèsvirus équin 1. Le protocole de prélèvements permettant d’approcher du diagnostic doit faire l’objet d’une stratégie raisonnée dès la première visite. Lorsqu’une maladie infectieuse est suspectée, des mesures sanitaires et hygiéniques peuvent être rapidement mises en œuvre. Ces mesures pourront être complétées par des mesures médicales dès que le diagnostic sera établi.

Pierre Tritz et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...