14/10/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© A. G. Matthews

Anomalies du cristallin chez le cheval :
évaluation et signification

Les opacités cristalliniennes, y compris les cataractes, sont très fréquentes chez le cheval, mais très peu d’animaux qui en sont porteurs présentent un comportement traduisant un déficit visuel. Ces opacités cristalliniennes revêtent une importance particulière lorsqu’elles sont décelées au cours de l’examen de visite d’achat. Les opacités cristalliniennes peuvent être classées schématiquement dans deux grands groupes. Le premier comprend les opacités extralenticulaires qui sont typiquement des anomalies congénitales survenant lors de la fœtogenèse. Celles-ci n’évoluent pas et semblent avoir très peu, voire aucun effet sur la vision. Le second groupe peut lui-même se subdiviser en deux sous-groupes : celui des cataractes secondaires et celui des cataractes développementales. Les premières apparaissent en général à la suite d’une affection oculaire extracristallinienne et, le plus souvent, elles sont secondaires à une uvéite. Les cataractes développementales représentent des anomalies de la croissance et de l’apposition des fibres cristalliniennes. Elles sont classiquement congénitales ou se produisent juste après la naissance. Lors de la visite d’achat, il convient de considérer que toutes les cataractes secondaires, à l’exception des cataractes capsulaires postérieures associées à un traumatisme accidentel unique, sont potentiellement évolutives. En général, les cataractes développementales n’évoluent pas et semblent n’avoir aucun effet apparent sur la vision fonctionnelle. Cependant, la mise en évidence lors de la visite d’achat d’une cataracte développementale étendue obstruant l’axe visuel doit amener à émettre un avis défavorable concernant l’acquisition de l’animal. Enfin, quel que soit le type de cataracte, son évolution ne peut être déterminée que par des examens répétés sur une période de 6 à 12 mois.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le PVE spécial 2016 "Ophtalmologie du cheval"

Andrew G. Matthews


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...