Ulcères gastriques chez le cheval :
symptômes et traitements

La prévalence du syndrome des ulcères gastriques est très élevée chez le cheval adulte et le poulain. Le diagnostic clinique est difficile à établir car les symptômes sont non spécifiques. Chez le cheval adulte, les ulcères gastriques peuvent être associés à un inconfort, voire à des coliques, mais, le plus souvent, les signes sont plus frustes, avec des troubles de l’appétit, un déficit de l’état général ou des performances dégradées. Ils sont parfois asymptomatiques. Quatre syndromes sont décrits chez le poulain : les ulcères subcliniques, actifs, perforants et pyloriques ou duodénaux. De nombreux médicaments sont proposés pour le traitement des ulcères gastriques (antagonistes H2, inhibiteurs de la pompe à protons, antiacides, sucralfate, antibiotiques), mais peu d’entre eux ont prouvé leur efficacité en phase curative ou préventive. Seul l’oméprazole, sous sa forme approuvée chez le cheval, a démontré son efficacité à la fois thérapeutique et préventive. En plus du traitement médicamenteux pour potentialiser la guérison et prévenir les récidives, il est recommandé de modifier l’environnement et l’alimentation du cheval.

Peggy Moreau


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...