Courbe ROC et valeur seuil d'un test diagnostic :
l'exemple des lactates sanguins
chez le cheval en coliques

Le praticien équin utilise divers tests pour établir un diagnostic. Il est utile qu’il connaisse la précision de ceux-ci. Lorsque le test fournit une valeur sur un continuum (une concentration dans le sang par exemple), il est important de déterminer la valeur-seuil idéale pour la mesure obtenue. La courbe ROC (receiver operating characteristic) représente en ordonnées la sensibilité en fonction du complément de la spécificité (ou 1 – spécificité) en abscisses, pour toutes les valeurs seuils envisageables du test. Le test est plus précis lorsque la surface sous cette courbe est plus grande. La valeur seuil idéale est celle qui maximise sensibilité et spécificité. Cet article illustre ces notions en prenant l’exemple du dosage des lactates sanguins chez le cheval en coliques. Il montre que, dans une étude rétrospective portant sur 84 chevaux, le dosage du lactate avec un Accutrend® Lactate présente une performance acceptable pour prédire le caractère chirurgical ou médical de l’intervention (aire sous la courbe [ASC] = 0,76), et une très bonne performance pour prédire la survie (ASC = 0,87) quelle que soit la modalité thérapeutique. Une valeur seuil de 2 mmol/l permet de différencier les chevaux à indication médicale de ceux à indication chirurgicale. Chez les chevaux traités chirurgicalement, le test permet de prédire efficacement (ASC = 0,81) leur survie si le taux est inférieur à 3,1 mmol/l.

Hélène Guiteraz et coll.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...