Pratique vétérinaire équine n° 160 du 01/10/2008

Article de synthèse

Pierre Chuit*, Catherine Roy**, Michel Martin-Sisteron***


*Cabinet vétérinaire, Case postale 107
1297 Founex, Suisse

**La Tourtelle, 13400 Aubagne
***12, place des Arènes, 60300 Senlis

Préoccupation pour l’homme depuis l’Antiquité, la dentisterie équine a évolué parallèlement à l’utilisation du cheval. Depuis une trentaine d’années, l’intérêt des vétérinaires pour cette discipline renaît.

Résumé

Les affections dentaires du cheval sont connues depuis l’Antiquité. De cette période au xviiie siècle, de nombreux ouvrages traitant des chevaux abordent les affections de la bouche. À partir du xixe siècle, les travaux et le matériel de dentisterie se développent, et apparaissent les daviers et les pas-d’âne. À partir de la Seconde Guerre mondiale, l’intérêt pour la dentisterie équine s’estompe, en raison de la diminution des effectifs des chevaux de travail. Dans les années 1980, la dentisterie équine a connu un regain d’activité, mais a pu paraître délaissée par les vétérinaires, ce qui a encouragé l’apparition de techniciens dentaires équins autoproclamés “dentistes” équins. Actuellement, la formation est plus encadrée que ce soit pour les vétérinaires ou les techniciens dentaires, dans la mesure où certains actes demeurent strictement réservés aux vétérinaires.

Summary

Dental conditions in horses have been recognised since Antiquity. From this period to the 18th century, a number of works on horses describe conditions affecting the mouth. From the 19th century, dental techniques and equipment progressed and dental forceps and mouth gags became available. From the Second World War interest in equine dentistry decreased due to the reduced number of working horses. In the 1980s equine dentistry saw a revival but there was limited interest in this field by veterinarians and this encouraged the so-called equine dentists. Now non-veterinary equine dentists still exist but training is more supervised and only veterinarians may perform certain techniques.

Le renne, en raison de sa sociabilité et des ressources qu’il peut fournir (travail, peau, lait et chair), a été, selon W. Belitz, le premier animal domestiqué dès la fin de l’âge de la pierre (6 000 à 4 000 av. J.-C.) [3]. Avec celui-ci, le cheval a été le premier compagnon de l’homme. Après des millénaires encore, les hommes ont appris à cultiver la terre, et se sont entourés de divers autres animaux : le bœuf des tourbières, la chèvre, le mouton ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Pratique Vétérinaire Equine.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK