Pratique vétérinaire équine n° 190 du 01/04/2016
 

Pathologie des voies respiratoires

Dossier

Consensus de l’ACVIM en médecine respiratoire

Éric Richard*, Laurent Couëtil**


*Normandie Université,
Unicaen, SF 4206 Icore/
LABÉO Frank Duncombe,
1, route de Rosel,
14053 Caen Cedex 4
**Department of
Veterinary Clinical Sciences,
College of Veterinary
Medicine, Purdue
University, 1248 Lynn Hall,
West Lafayette IN, USA

Le terme d’“asthme équin” modéré à sévère permet de regrouper les différents troubles inflammatoires et obstructifs respiratoires chroniques.

Résumé

La maladie inflammatoire des petites voies respiratoires (MIPVR) et la maladie obstructive récurrente des voies respiratoires (MORVR) ne représenteraient pas deux affections distinctes, mais deux degrés de sévérité différents d’un même syndrome respiratoire chronique, inflammatoire et obstructif, impliquant largement l’environnement du cheval : l’“asthme équin”, respectivement modéré et sévère. Le diagnostic d’asthme équin modéré est fondé sur : la présence de signes cliniques respiratoires ; la documentation d’une inflammation respiratoire par un excès de mucus trachéal, des anomalies cytologiques du lavage broncho-alvéolaire ou une fonction pulmonaire anormale ; et l’exclusion d’autres troubles respiratoires. L’administration de corticostéroïdes reste la thérapie médicamenteuse de choix pour traiter l’asthme équin (modéré et sévère), mais n’est que partiellement efficace en l’absence de mesures sanitaires simultanées. À l’inverse, le contrôle de l’environnement et une thérapie médicamenteuse présentent un effet synergique et potentiellement durable sur ce syndrome.

Summary

UPDATE ON MODERATE EQUINE ASTHMA (INFLAMMATORY DISEASE OF THE SMALL AIRWAYS)

Inflammatory airway disease (IAD) and recurrent airway obstruction (RAO) may not represent two distinct diseases, but rather two ends of the spectrum of chronic inflammatory and obstructive airway syndrome, and largely determined by the horse environment: mild/moderate to severe “equine asthma”. The diagnosis of mild/moderate equine asthma is based on: 1- the presence of respiratory clinical signs; 2- the documentation of lower airway inflammation based on excess tracheal mucus, cytological abnormalities on bronchoalveolar lavage fluid (BALF) or abnormal lung function; and 3- the exclusion of other lower airway diseases. To date, administering corticosteroids remain the major medical therapy for both mild/moderate and severe equine asthma, but has limited efficacy in absence of simultaneous environmental control measures. On the other hand, controlling the environment in addition to medical therapy works synergistically to mitigate this syndrome.

Key words

IAD, RAO, equine asthma, cough, bronchoalveolar lavage

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...