Pratique vétérinaire équine n° 185 du 01/01/2015
 

Maladies infectieuses du poulain

Dossier

La pneumonie à Rhodococcus equi chez le poulain

Monica Venner*, Valérie Picandet**


*Tierärztliche Klinik für
Pferde, Destedt
Trift 4
D – 38162 Destedt
Allemagne
**Clinique vétérinaire
équine de Livet,
cour Samson,
14140 Saint-Michel-de-Livet

Principale cause de pneumonie chez le poulain, la rhodococcose est endémique dans de nombreux élevages et presque impossible à éradiquer une fois installée. Cet article fait le point sur les particularités de la bactérie responsable.

Résumé

L’infection à Rhodococcus equi est la principale cause de pneumonie chez le poulain, et affecte de nombreux élevages de manière endémique. La biologie de cette bactérie intracellulaire est très importante dans la compréhension des mécanismes de transmission de la maladie. Cette bactérie s’accumule dans les sols, est excrétée dans les fèces des animaux sains et malades, et se transmet par inhalation des poussières. Elle est très résistante dans l’environnement et, une fois installée, aucune méthode de prévention ne permet de l’éradiquer d’un élevage. Seule la densité de l’élevage est considérée comme un facteur de risque de développement d’une rhodococcose endémique. Les méthodes de prévention destinées à soutenir les défenses de l’hôte, telles que les vaccins, les plasmas, les immunostimulants, l’antibioprophylaxie, ne semblent pas plus efficaces. La seule méthode de lutte contre ce fléau et de diminution des pertes de poulains reste la détection précoce des animaux malades.

Summary

THE EPIDEMIOLOGY AND CLINICAL MANAGEMENT OF AN OUTBREAK OF RHODOCOCCUS INFECTION

Rhodococcus equi infection is the leading cause of pneumonia in foals and is endemic on many premises. The biology of this intracellular bacterium is very important in the understanding of the disease transmission mechanisms.

The bacterium accumulates on the ground, is excreted in the faeces of healthy and sick animals, and is spread by inhalation of dust. It is very resistant in the environment and, once present, there is no preventive method possible for eradication from premises. Livestock density is considered the only risk factor for development of endemic rhodococcosis. Preventive methods to enhance the hosts defence mechanisms, such as vaccines, plasmas, immunostimulants, and antibiotic prophylaxis do not appear to be more effective. To date, the only way to fight against this problem and reduce the loss of foals is by early detection of diseased animals.

Key words

prevention, vaccine, pneumonia, antibiotic prophylaxis

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...