Pratique vétérinaire équine n° 184 du 01/10/2014
 

Chirurgie

Dossier

Affections et chirurgie du post-partum chez la jument

Antoine Lechartier*, Jean-Marc Betsch**


*Clinique vétérinaire équine
de Méheudin, Méheudin,
61150 Écouché
alechartier@cvem.fr, jmbetsch@cvem.fr
**Clinique vétérinaire équine
de Méheudin, Méheudin,
61150 Écouché
alechartier@cvem.fr, jmbetsch@cvem.fr

Les lacérations du col de l’utérus sont relativement fréquentes et peuvent expliquer une baisse soudaine de fertilité des juments poulinières d’une année sur l’autre. Une réparation chirurgicale peut être proposée.

Résumé

Les lacérations du col de l’utérus sont relativement fréquentes et peuvent expliquer une baisse soudaine de fertilité des juments poulinières d’une année sur l’autre. Comme règle, il est admis qu’une lacération s’étendant sur plus de 50 % de la longueur du col doit être suturée. Mais, avant de proposer cette chirurgie, une évaluation complète de la fonction reproductrice de la jument doit être réalisée. La facilité d’exécution de cette chirurgie passe par la qualité de l’anesthésie épidurale et la capacité à rétracter le col caudalement afin de visualiser correctement les structures à suturer. Pour les lacérations ventrales, un abord sous anesthésie générale en position de Trendelenburg peut être envisagé. Selon la sévérité de la lacération, sa réparation entraîne une fibrose plus ou moins importante du col, qui risque de se déchirer au poulinage suivant. Ainsi, plus le temps passe, plus les chances de remplir une jument avec un col lacéré diminuent. Il convient de garder cela à l’esprit dans la communication avec le propriétaire ou le manager de haras.

Summary

SURGICAL TREATMENT OF LACERATIONS OF THE UTERINE CERVIX

Cervical tear is relatively frequent in the broodmare and occur not only during dystocia. It can cause sudden drop in fertility rate of a good broodmare. As a rule of thumb, if more than 50% of the length of the cervix is lacerated, surgical repair is required. However, before recommending surgery, a complete evaluation of the reproductive function of the broodmare should be advised. Dorsal laceration are less frequent but easier to repair than the ventral ones. For a successful outcome, appropriate repair requires a good access to the cervix with minimal tension. Therefore epidural anesthesia is mandatory. Cervical repair under general anesthesia in a Trendelenburg position is a valuable alternative for ventral laceration. Overall, cervical repair allows for a norma conception rate between 64 and 90% and a life foal between 56 and 78%. Depending on the original laceration, its repair induces a local fibrosis that increases the risk of laceration during the next foaling. This has to be clearly explained to the owner or the farm manager.

Key words

broodmare, cervix, laceration, Trendelenburg, epidural

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...