Pratique vétérinaire équine n° 183 du 01/07/2014
 

MÉDECINE INTERNE

Cahier scientifique

Article de synthèse

Laure Nélias*, Jean-Luc Cadoré**


*VetAgro Sup, Université de Lyon, Campus vétérinaire, Pôle équin
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
**VetAgro Sup, Université de Lyon, Campus vétérinaire, Pôle équin
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile

Certaines maladies infectieuses sont communes aux chevaux et aux ânes. Pour une partie d’entre elles, les agents infectieux sont spécifiques à chaque espèce, mais d’autres sèment le trouble : ils infectent les deux espèces, sans induire les mêmes conséquences.

Résumé

En raison des nombreux points communs qui rapprochent les espèces asine et équine, les ânes sont souvent considérés et traités comme de petits chevaux. Or l’étude des maladies infectieuses rencontrées dans ces espèces permet de mettre en évidence des caractéristiques propres à chacune d’entre elles. Ces particularités se retrouvent au niveau étiologique avec l’existence d’espèces bactériennes spécifiques, comme Taylorella asinigenitalis dans la métrite contagieuse équine, ou de souches virales asines parmi les herpèsvirus et dans l’artérite virale équine. Cela engendre des particularités pour établir le diagnostic, qui doit permettre l’identification et la différenciation des agents pathogènes. Mais ces spécificités se retrouvent aussi et surtout dans l’expression clinique liée à ces infections. Ainsi, la métrite contagieuse équine et l’artérite virale équine passent inaperçues chez les ânes, dans les conditions naturelles, alors qu’elles provoquent respectivement de l’infertilité et des avortements dans l’espèce équine.

Summary

SPECIAL FEATURES OF THE ASINE SPECIES ILLUSTRATED BY THREE COMMONLY ENCOUNTERED INFECTIOUS DISEASES

There are many similarities between the asine and equine species, and donkeys are often viewed and treated like small horses. However, characteristics that are specific to this species were highlighted in a study of infectious diseases encountered in this species. These features are at an etiological level with the existence of specific bacterial species, such Taylorella asinigenitalis in equine contagious metritis or asine viral strains in herpesvirus and equine viral arteritis. This creates features for diagnosis, which enable the identification and differentiation of various pathogens. These features are also demonstrated particularly in the clinical expression of these infections diseases. Thus, equine contagious metritis and equine viral arteritis go unnoticed in donkeys under natural conditions, whereas they cause infertility and abortions respectively in the equine species.

Key words

donkeys, horses, infectious diseases

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...