Pratique vétérinaire équine n° 180 du 01/10/2013

Détection des substances prohibées

Dossier

La lutte contre le dopage chez les équidés

Yves Bonnaire

Laboratoire des courses
hippiques
15, rue de Paradis
91370 Verrières-le-Buisson

L’évolution des méthodes de détection des substances prohibées dans le cadre de la lutte contre le dopage est indispensable afin d’affiner la recherche de ces molécules.

Résumé

Le contrôle antidopage des animaux est pratiqué depuis de très nombreuses années. Cet article propose un rapide panorama des techniques utilisées. Toutes ces méthodes visent essentiellement à détecter les substances elles-mêmes. Cette stratégie est suffisante dans la majorité des cas. Les procédures analytiques mises en oeuvre sont généralement fondées sur le couplage de la chromatographie (gazeuse ou liquide à hautes performances) avec la spectrométrie de masse à basse (résolution unitaire) ou haute résolution (150 000 à 200 000). Elles sont à la fois sensibles et extrêmement spécifiques. Ces approches mettent en évidence la très grande majorité des substances prohibées. Cependant, des produits peptidiques ou protéiques sont de plus en plus employés à des fins dopantes. En général, ils présentent une courte demi-vie et de nouvelles approches sont nécessaires afin d’en détecter l’emploi. Les méthodes de type “omique” sont ainsi parfaitement adaptées à cette finalité. Le Laboratoire des courses hippiques a développé depuis plusieurs années des procédés de dépistage utilisant cette technologie, pour une analyse à la fois transcriptomique (expression des gènes), métabolomique (étude du profilage urinaire ou sanguin de métabolites) et stéroïdomique (profilage des stéroïdes), notamment.

Summary

TESTING FOR DOPING IN EQUINES: NOW AND IN THE FUTURE

Testing for doping in animals has been practiced for many years. This article provides a brief overview of the techniques used. All these methods are essentially used to detect the actual substances. This strategy is sufficient in most cases. The analytical procedures used are generally based on the coupling of chromatography (high performance gas or liquid) with low mass spectrometry (unit resolution) or high resolution (150,000-200,000). These tests are both sensitive and highly specific. The vast majority of prohibited substances may be detected using these methods. However, peptide or protein products are increasingly employed for doping. In general, they have a short half-life and new measures are required to detect their use. So-called “omic”-type methods are perfectly suited to this purpose. Over several years the horseracing laboratory (Laboratoire des courses hippiques) has developed methods of screening using this technology for analysis of, in particular, transcriptomic (gene expression), metabolomic (the study of profiling of urine or blood metabolites) and steroidomic (steroids profiling).

Key words

horses, testing for doping, metabolomics analysis, transcriptomics analysis, mass spectrometry
La volonté de contrôler le dopage existe depuis que celui-ci a été constaté. De nombreux articles décrivent les pratiques de dopage depuis l’Antiquité (boissons alcoolisées, alimentation à base de viande d’animaux réputés puissants, etc.). Le contrôle antidopage récent est dérivé de la toxicologie médico-légale fondée sur des moyens scientifiques réels qui datent du début du xixe siècle. Le contrôle antidopage et des médications repose sur la détection des substances dites prohibées et interdites, cette nuance sémantique se retrouvant dans certains codes ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Pratique Vétérinaire Equine.

Retrouvez-nous sur
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...