Pratique vétérinaire équine n° 179 du 01/07/2013
 

MÉDECINE RÉGÉNÉRATIVE

CAHIER SCIENTIFIQUE

Synthèse

Gabriel Cuevas-Ramos*, Margot Décory**


*ENV de Toulouse, USC 1043 Inserm/USC1360 Inra
23, chemin des Capelles, 31076 Toulouse Cedex 3
**ENV de Toulouse, USC 1043 Inserm/USC1360 Inra
23, chemin des Capelles, 31076 Toulouse Cedex 3

Afin d’obtenir un résultat optimal lors de l’utilisation de cellules souches mésenchymateuses dans le traitement des tendinites, il convient de les identifier dans les prélèvements.

Résumé

Presque la moitié des anomalies musculo-squelettiques chez le cheval de sport proviennent de lésions localisées sur le tendon fléchisseur et/ou le ligament suspenseur. La tendinite est une affection difficile à traiter car sa guérison est lente. De plus, le tissu cicatriciel est plus rigide, donc moins élastique, conduisant à un taux de récidive élevé. L’utilisation des cellules souches mésenchymateuses (CSM) a entraîné une réelle baisse de ce taux, ce qui permet à un cheval de sport qui reprend son activité de ne pas rechuter, avec l’espoir qu’il atteigne à nouveau son niveau habituel. Il est important non seulement d’isoler correctement les CSM provenant de la moelle osseuse du cheval, mais aussi de s’assurer qu’il s’agit bien des cellules souhaitées, avant de les réintroduire chez l’animal vivant. Ce contrôle prévient l’injection de cellules hématopoïétiques ou d’adipocytes, par exemple. Une bonne qualité du produit cellulaire aide ainsi à mieux garantir le résultat attendu. Cet article explique comment identifier les cellules mésenchymateuses et présente les résultats obtenus sur un cas.

Summary

MESENCHYMAL CELLS: FROM CELL IDENTIFICATION IN THE LABORATORY TO TREATMENT FOR TENDONITIS

Almost half of the musculoskeletal abnormalities in sports horses are caused by lesions localised in the flexor tendon and / or suspensory ligament. Tendonitis is a difficult condition to treat because recovery is slow. In addition, scar tissue is more rigid and therefore less elastic, leading to a high rate of recurrence. The use of mesenchymal stem cells (MSCs) resulted in a real decrease in the rate of recurrence. This allows the sports horses to recommence activity without relapses, so that the animal will hopefully once again reach its normal performance level. It is important to properly isolate MSCs from the bone marrow of the horse and also to ensure that the sample contains the desired cells before reintroducing them into the living animal. This check prevents the injection of, for example, hematopoietic cells or adipocytes. A good quality cell product helps to guarantee a good result. This article explains how to identify mesenchymal cells and presents the results of a clinical case.

Key words

tendonitis, desmitis, recurrence, mesenchymal stem cells, regenerative medicine

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...