Pratique vétérinaire équine n° 175 du 01/07/2012
 

Article de synthèse

Laure-Aline Dequier*, Jean-Luc Cadoré**


*Cabinet vétérinaire, RD 734,
17550 Dolus-d’Oléron
**Pôle équin, Campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-L’Étoile

Le shivering est une affection neuromusculaire idiopathique du cheval relativement fréquente, souvent bénigne et bien identifiée par les vétérinaires.

Résumé

Le shivering est une affection neuromusculaire idiopathique du cheval relativement fréquente, souvent bénigne et bien identifiée par les vétérinaires. Les signes touchent le plus souvent les membres postérieurs, s’exprimant alors sous la forme de spasmes associant une hyperflexion et une abduction du membre lors de l’initiation du mouvement. Il n’existe pas de traitement, mais la mise en place de mesures prévenant tous les facteurs aggravants connus (stress, douleur, immobilité) permet d’améliorer la situation. La majorité des chevaux concernés peuvent être utilisés normalement tant que la ferrure des membres atteints reste possible.

Summary

Shivering disease is an idiopathic neuromuscular disease of horses that is relatively common, often benign and clearly identified by veterinarians. The signs most commonly affect the hind legs, and are expressed as a spasm involving hyperflexion and abduction of the limb at initiation of movement. There is no treatment, but the introduction of measures to avoid any known aggravating factors (stress, pain, immobility) can improve the situation. Most affected horses can be used normally, as long as shoeing of affected limbs is possible.

Décrit depuis la fin du xixe siècle, le shivering reste pourtant mal connu et très peu de publications lui sont consacrées. Différents termes sont utilisés pour désigner cette affection, comme la maladie du tremblement ou le syndrome du trembleur. Cependant, le vocable le plus courant est celui de “shivering”, qui dérive de “shivers”, employé par les Anglo-Saxons et qui signifie “frissonnements” [15, 19]. Cet article vise à décrire les principaux aspects du shivering, en particulier cliniques.Description cliniqueAtteinte des membres postérieursLe shivering atteint ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité