Pratique vétérinaire équine n° 173 du 01/01/2012
 

Article de synthèse

Stéphane Pronost*, Christine Fortier**, Pierre-Hugues Pitel***, Guillaume Fortier****


*Laboratoire Frank Duncombe, 1, route de Rosel,
14053 Caen Cedex 4. Pôle recherche,
EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.
**Laboratoire Frank Duncombe, 1, route de Rosel,
14053 Caen Cedex 4. Pôle recherche,
EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.
***Laboratoire Frank Duncombe, 1, route de Rosel,
14053 Caen Cedex 4. Pôle recherche,
EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.
****Laboratoire Frank Duncombe, 1, route de Rosel,
14053 Caen Cedex 4. Pôle recherche,
EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.

Il existe deux types de souches d’herpèsvirus équin 1 : neuropathogène et non neuropathogène. L’infection par l’une ou l’autre peut entraîner l’expression clinique des différentes formes de la maladie.

Résumé

L’herpèsvirus équin 1 (HVE-1) est responsable d’avortements, d’affections respiratoires et de myélo-encéphalopathies. La nature et la sévérité des différentes formes d’affections induites par l’HVE-1 dépendent de plusieurs facteurs comme l’âge, le statut immunitaire et l’état de santé général de l’animal. Cependant, le potentiel pathogène des souches incriminées peut également jouer un rôle important dans le développement des signes cliniques. La découverte récente de deux types de souches d’HVE-1 nommées souche neuropathogène et souche non neuropathogène pose la question de la potentielle relation entre le type de souche (génotype) et la maladie observée (pathotype). Si les études expérimentales ont montré l’importance de la mutation G2254 (souche neuropathogène) dans l’expression de la forme nerveuse, les études de terrain ont montré que les deux types de souches pouvaient entraîner l’expression des différentes formes de la maladie. Un risque accru de contagion est néanmoins décrit en présence de la souche neuropathogène.

Summary

The equine herpesvirus 1 (EHV-1) is responsible for abortions, respiratory infections and myelo-encephalopathies. The nature and severity of the various forms of diseases induced by EHV-1 depends on several factors such as age, immune status and overall health of the animal. However, the pathogenic potential of the strains implicated may also play an important role in the development of clinical signs. The recent discovery of two types of strains of EHV-1 called neuropathogenic strain and non-neuropathogenic strain raises the question of the potential relationship between the strain type (genotype) and disease observed (pathotype). Although experimental studies have shown the importance of the G2254 mutation (neuropathogenic strain) in the expression of the neurological form, field studies have shown that both types of strains could lead to the expression of different forms of the disease. Increased risk of contagion is nevertheless described in the presence of the neuropathogenic strain.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...