Pratique vétérinaire équine n° 173 du 01/01/2012

Article de synthèse

Stéphane Pronost*, Christine Fortier**, Caroline Tessier***, Albertine Léon****, Loïc Legrand*****, Pierre-Hugues Pitel******, Guillaume Fortier*******


*Laboratoire Frank Duncombe,
1, route de Rosel, 14053 Caen Cedex 4.
Pôle recherche, EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.
**Laboratoire Frank Duncombe,
1, route de Rosel, 14053 Caen Cedex 4.
Pôle recherche, EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.
***Laboratoire Frank Duncombe,
1, route de Rosel, 14053 Caen Cedex 4.
Pôle recherche, EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.
****Laboratoire Frank Duncombe,
1, route de Rosel, 14053 Caen Cedex 4.
Pôle recherche, EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.
*****Laboratoire Frank Duncombe,
1, route de Rosel, 14053 Caen Cedex 4.
Pôle recherche, EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.
******Laboratoire Frank Duncombe,
1, route de Rosel, 14053 Caen Cedex 4.
Pôle recherche, EA 4655 U2RM,
Université de Caen Basse-Normandie.

L’herpèsvirus équin 1 est l’un des herpèsvirus majeurs en pathologie équine, en raison des pertes économiques qu’il peut provoquer, mais aussi comme modèle d’étude de cette famille de virus.

Résumé

À ce jour, cinq herpèsvirus équins (de HVE-1 à HVE-5) infectent les chevaux. Parmi eux, l’HVE-1 tient une place essentielle, en raison de l’importance des pertes économiques qu’il engendre, mais également parce qu’il est le plus étudié et constitue donc un modèle pour cette famille de virus. Le processus d’infection par l’HVE-1 a été bien décrit lors d’une infection expérimentale, mais, en l’absence d’une efficacité accrue des vaccins existants, les moyens de lutte doivent s’appuyer sur des méthodes de prévention d’une part et la gestion des foyers selon des procédures strictes d’autre part. Les tests PCR sur écouvillon nasal et sur sang recommandés depuis la dernière réunion de consensus pour le diagnostic des formes nerveuses constituent un outil rapide et performant pour aider à la gestion des épizooties. L’ensemble de ces approches peuvent s’appliquer lors d’infections par les autres herpèsvirus équins, qu’elles soient respiratoires (HVE-4, HVE-2, HVE-5) ou génitales (HVE-3).

Summary

To date, five equine herpesviruses (from EHV-1 to EHV-5) have been found that infect horses. Among them, the EHV-1 is a major player, because of the importance of the economic losses it causes but also because it is the most studied of the group and is therefore a model for this family of viruses. The process of infection with EHV-1 has been well described during experimental infection. However, in the absence of increased efficiency of existing vaccines, control methods must be based on methods of prevention on the one hand and management of foci of infection according to strict procedures on the other. PCR tests on blood and nasal swabs, recommended at the last meeting of consensus for the diagnosis of the nervous forms of the infection, are a fast and efficient tool to help manage outbreaks. All these methods can be applied in infections by other equine herpesviruses, whether respiratory (EHV-4, EHV-2, EHV-5) or genital (EHV-3).

À ce jour, neuf herpèsvirus ont été décrits chez les équidés. Les herpèsvirus équins 1 à 5 (HVE-1 à HVE-5) infectent les chevaux, l’HVE-6, l’HVE-7 et l’HVE-8 les ânes et l’HVE-9 la gazelle et le zèbre (tableau 1). La classification actuelle fait apparaître l’HVE-1, renommé equid herpesvirus 1, au sein du genre Varicellovirus [11]. La classification ne repose pas sur un seul critère, mais celui qui domine, depuis le développement des techniques de biologie moléculaire, est l’analyse phylogénétique des séquences. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Pratique Vétérinaire Equine.

Retrouvez-nous sur
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK