Pratique vétérinaire équine n° 170 du 01/04/2011
 

Article de synthèse

Jean-Michel Vandeweerd

DVM, DES, Cert ES (soft tissue), Dipl. ECVSUniversité de Namur
URVI (Unité de recherche vétérinaire intégrée)
Rue de Bruxelles, 61, 5000 Namur, Belgique
jean-michel.vandeweerd@fundp.ac.beFaculté de médecine vétérinaire
Université de Liège, bât. B41
Bd de Colonster, 20, 4000 Liège 1, BelgiqueClinique vétérinaire équine
18, rue des Champs, La Brosse
78470 Saint-Lambert-des-Bois

Prévalence et incidence sont des notions fondamentales à maîtriser, tant pour aborder la littérature scientifique que dans la pratique quotidienne.

Résumé

Il convient de connaître la fréquence d’une maladie afin de hiérarchiser un diagnostic différentiel, d’informer le propriétaire de l’animal et d’argumenter la politique de recherche. La fréquence d’une affection s’étudie soit en dénombrant les individus malades à un moment donné, soit en comptant l’apparition de nouveaux cas au cours du temps. La seconde méthode est plus précise et constitue une mesure de l’incidence d’une maladie. La première l’est moins et donne une évaluation de la prévalence d’une affection. Dans ce dernier cas de figure, les biais sont plus nombreux. Il est important pour le vétérinaire équin qui aborde un article appréciant la fréquence d’une maladie de s’interroger sur les points suivants : 1. s’agit-il de prévalence ou d’incidence ? 2. la définition de la population étudiée et celle du cas sont-elles précises ? 3. la période observée est-elle spécifiée ? 4. la méthodologie mise en place permet-elle de spéculer sur le lien de cause à effet ?

Summary

The frequency of a disease should be known in order to prioritise a differential diagnosis, inform the owner of the animal and to argue the research policy. The frequency of a disease is studied either by counting diseased individuals at a given time, or by counting the occurrence of new cases over time. The second method is more accurate and is a measure of the incidence of disease. The first is less precise and gives an assessment of the prevalence of a disease. In the latter case, the biases are more numerous. It is important that the equine veterinarian considers the following points when reading an article assessing the frequency of a disease : (1) is this prevalence or incidence ? ; (2) is the definition of the population studied and that of the case accurate ? ; (3) is the period of observation specified ? ; (4) does the methodology used allow speculation on the cause and effect ?

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...