Pratique vétérinaire équine n° 168 du 01/10/2010

Article de synthèse

Olivier L. Levionnois*, Karine Portier**


*DMV, IPSAVEq, Dipl. ECVAA
Section d’anesthésiologie, Département
des sciences cliniques vétérinaires
Faculté Vetsuisse de l’université de Berne
BP 8466, 3001 Bern, Suisse
**DMV
Anesthésiologie, pôle équin, VetAgroSup
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-L’Étoile

Lors d’une anesthésie générale, l’atélectasie pulmonaire peut provoquer une hypoxémie délétère. Sa gestion est un facteur clé d’une anesthésie de bonne qualité.

Résumé

L’oxygénation des tissus et des organes vitaux est difficile à observer. Elle joue cependant un rôle central dans le risque associé à une anesthésie générale chez les chevaux. Aussi le maintien d’une bonne oxygénation des poumons et d’une fonction pulmonaire appropriée en constitue un point principal. La surveillance et le traitement de l’hypoxémie artérielle en représentent l’application clinique, passant par l’analyse des gaz artériels. Le traitement dépend de la situation pendant l’anesthésie ou en salle de réveil. La ventilation mécanique et l’administration d’oxygène doivent être particulièrement bien comprises pour une utilisation adéquate.

Summary

It is difficult to monitor tissue oxygenation and oxygen delivery to vital organs, but this very probably plays an important role in anaesthetic complications. The key components for tissur oxygenation are a good pulmonary intake and an appropriate pulmonary function. This leads to monitor and treat arterial hypoxaemia, with help from blood gas analysis. The measures depend if the situation is during general anaesthesia or during the recovery phase. Obviously, the mechanisms of mechanical ventilation and oxygen administration should be well understood for an adequate use.

Une oxygénation artérielle adaptée est indispensable au maintien de la fonction des différents organes. Sous anesthésie générale, il est aisé d’augmenter l’apport en oxygène. L’administration d’oxygène pur dans les voies respiratoires multiplie par cinq l’oxygène disponible (FiO2 = 1, au lieu de 0,21) et, théoriquement, la pression partielle artérielle en oxygène (PaO2 + FiO2 × 600 mmHg, formule approximative et théorique). En parallèle, l’anesthésie générale tend à diminuer la consommation et le besoin en oxygène des tissus. Pourtant, chez les chevaux, des valeurs ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Pratique Vétérinaire Equine.

Retrouvez-nous sur
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK