Pratique vétérinaire équine n° 167 du 01/09/2010
 

Article de synthèse

Mathieu Lacourt*, Marcel Marcoux**


*Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal, CP 5000
Saint-Hyacinthe (QC)
J2S 7C6, Canada
**Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal, CP 5000
Saint-Hyacinthe (QC)
J2S 7C6, Canada

Le choix d’une technique de retrait d’une molaire ou d’une prémolaire dépend de la localisation de la dent et d’éventuelles difficultés, comme une dent coincée.

Résumé

Le retrait d’une molaire ou d’une prémolaire est un acte fréquent en pratique équine. La principale indication est l’infection péri-apicale. L’extraction orale est une technique intéressante mais parfois difficile. Le chirurgien peut être amené selon le cas à utiliser soit la répulsion ou la buccotomie. Lors de ces procédures, il convient de respecter les structures anatomiques telles que le canal infra-orbitaire et le canal parotidien. La lyse osseuse autour d’une dent infectée et les dents coincées entre les dents adjacentes sont des situations délicates qui peuvent limiter l’efficacité de la technique de répulsion. Les dents caudales sont toujours difficiles à retirer quelle que soit la technique, cependant ce sont PM-4 et M-1 qui sont le plus souvent impliquées. Les complications sont fréquentes. Il est donc important d’identifier les pièges techniques de chaque procédure afin de choisir au mieux la technique adéquate.

Summary

Removal of a molar or premolar tooth is common in equine practice. The main indication for this intervention is peri-apical infection. Oral extraction is a useful technique but is often difficult to perform. Depending on the case, the surgeon may decide to use either repulsion or buccotomy. It is important to remember the location of anatomical structures such as the intraorbital canal and the parotid duct during these procedures. The effectiveness of the repulsion method may be limited by lytic bone around the infected tooth and teeth wedged between adjacent teeth. Caudal teeth are always difficult to remove no matter which technique is used, and PM-4 and M-1 are most often affected. Complications occur commonly. It is therefore important to identify the problems associated with each procedure in order to choose the most suitable technique for each case.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...