Pratique vétérinaire équine n° 162 du 01/04/2009
 

Article de synthèse

Éric Richard*, Karine Maillard**, Marie-Capucine Dupuis***, Jean-Marie Denoix****, Pierre Lekeux*****, Emmanuelle Van Erck******, Guillaume Fortier*******


*Cirale-ENVA
RD 675, 14430 Goustranville
**Université de Liège
Faculté de médecine vétérinaire
Département de physiologie
Bât. B42, 20, boulevard de Colonster
4000 Liège, Belgique
***Laboratoire Frank Duncombe
1, route de Rosel, 14053 Caen Cedex 4
****Cirale-ENVA
RD 675, 14430 Goustranville
*****Université de Liège
Faculté de médecine vétérinaire
Département de physiologie
Bât. B42, 20, boulevard de Colonster
4000 Liège, Belgique
******Cirale-ENVA
RD 675, 14430 Goustranville
*******Université de Liège
Faculté de médecine vétérinaire
Département de physiologie
Bât. B42, 20, boulevard de Colonster
4000 Liège, Belgique
********Université de Liège
Faculté de médecine vétérinaire
Département de physiologie
Bât. B42, 20, boulevard de Colonster
4000 Liège, Belgique
*********Laboratoire Frank Duncombe
1, route de Rosel, 14053 Caen Cedex 4

Résumé

L’inflammation des voies respiratoires profondes est une cause fréquente de contre-performance chez le cheval. Une association entre l’inflammation et l’isolement d’agents pathogènes dans le liquide de lavage trachéal a précédemment été mise en évidence, le dénombrement des bactéries n’ayant cependant pas été précisé. Les objectifs de ce travail ont été de comparer quantitativement et qualitativement la flore bactérienne de la trachée chez un groupe de trotteurs français atteints d’un syndrome d’inflammation trachéale (SIT) et chez un groupe contrôle (CTL), et d’évaluer la corrélation entre les investigations endoscopique, cytologique et microbiologique de la trachée. Le pourcentage de neutrophiles dans le lavage trachéal est significativement différent entre les deux groupes, alors que le score d’accumulation de mucus trachéal ne l’est pas. Aucune différence significative n’a été observée sur le pourcentage de prélèvements stériles ou pour lesquels des agents pathogènes ont été isolés. Le dénombrement dans le groupe SIT est cependant 10 à 200 fois supérieur au groupe CTL. Ce travail montre que le seul isolement d’un agent pathogène ne permet pas de présager du niveau d’inflammation des voies respiratoires, et qu’une inflammation trachéale parfois sévère peut être présente en l’absence de toute infection bactérienne.

Summary

Lower airway inflammation is a frequent cause of poor-performance in horses.An association between inflammation and bacterial isolation in tracheal wash fluid has previously been found ; bacterial counts were nevertheless not defined.The aims of this study were to qualitatively and quantitatively compare tracheal bacterial flora of French Trotters with tracheal inflammation (SIT) and control horses (CTL), and evaluate association between endoscopic, cytological and microbiological evaluation of the trachea. Neutrophil percentage in tracheal wash was significantly different between groups whereas tracheal mucus accumulation was not. No significant difference was found between groups for neither percentage of respectively sterile samples or percentage pathogenic bacteria being isolated. Bacterial counts in SIT group were however 10 to 200 times higher than in the CTL group.This study suggests that isolation of pathogenic bacteria alone do not allow estimation of the level of airway inflammation ; whereas severe tracheal inflammation may be present in absence of any bacteriological infection.

Les liquides de lavage trachéal d'une population de trotteur français à l'entraînement présentés pour contre-performance sont analysés.Les affections respiratoires sont, avec les troubles locomoteurs, les causes principales de perturbation de l'entraînement et d'interruption de carrière chez le cheval de course. Les affections respiratoires sont identifiées comme une des causes de contre-performance, et leur prévalence parmi celles-ci est maintenant connue [1]. L'inflammation des voies respiratoires profondes (VRP) est une maladie couramment observée, notamment chez les jeunes chevaux de sport [11]. Elle ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...