Pratique vétérinaire équine n° 153 du 01/01/2007
 

Karen Rodier*, Marcel Marcoux**


*DMV, IPSAV
CHUV, Faculté de médecine vétérinaire
3200, Sicotte, Saint-Hyacinthe,
Québec, J2S 7C6
Canada
**DMV MScV
CHUV, Faculté de médecine vétérinaire
3200, Sicotte, Saint-Hyacinthe,
Québec, J2S 7C6
Canada

Le traitement des stéréotypies orales chez le cheval par une méthode chirurgicale semble être à réserver aux cas où l'intégrité physique de l'animal est menacée. La prévention de ces troubles comportementaux par l'enrichissement social et environnemental est à préférer.

Résumé

Une étude rétrospective est réalisée chez neuf chevaux ayant subi une névrectomie des branches ventrales des nerfs accessoires pour le traitement de leur stéréotypie orale. Les résultats à long terme ont été obtenus par un questionnaire téléphonique. Après l'intervention chirurgicale, trois chevaux ont immédiatement présenté à nouveau leur stéréotypie, cinq ont eu une rémission temporaire durant deux semaines à deux mois, et un cheval a cessé d'exprimer ce comportement. Des modifications comportementales ont été observées chez ces animaux à la suite de l'intervention. Quatre chevaux ont d'abord exprimé leur stéréotypie sans le bruit caractéristique, deux ont développé une nouvelle stéréotypie (tic à l'air et tic de l'ours) et un cheval est devenu plus agressif au box. Cette procédure chirurgicale semble donc peu efficace lorsqu'elle est employée seule dans le traitement des stéréotypies orales. L'utilisation des méthodes coercitives peut également exacerber l'état anxieux de l'animal et aggraver le tableau clinique.

Summary

A retrospective study was done on nine horses that underwent neurectomy of the ventral branches of the assessory nerves for the treatment of oral stereotypies. A telephone questionnaire was used to obtain the long-term results. After surgery three horses immediately represented their stereotypie, five horses had temporary remission for two weeks to two months, and one horse stopped expression of the behaviour. Behavioural modifications were seen in the animals after the intervention. Four horses initially expressed the stereotypie but without the characteristic sound, two developed a new stereotypie (wind-sucking, weaving), and one horse became aggressive when boxed. Therefore this surgical procedure appears ineffective as the sole treatment for oral stereotypies. Equally, the use of coercive methods can exacerbate the animal's anxiety and increase clinical signs.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...