Pratique vétérinaire équine n° 140 du 01/10/2003
 

É. Troncy*, G. Bussières**, M. Doucet***


*Faculté de Médecine Vétérinaire,
Université de Montréal
3200, rue Sicotte, CP 5000
Saint-Hyacinthe, PQ
J2S 7C6 Canada

Le contrôle de la douleur présente des intérêts multiples. Les agents et les techniques analgésiques disponibles sont de plus en plus nombreux : leur utilisation raisonnée dépend principalement de l'affection en cause et des particularités individuelles de l'animal traité.

Résumé

Depuis quelques années, malgré des freins nombreux, les praticiens prennent progressivement conscience des bénéfices d'une prise en charge de la douleur chez l'animal, notamment lors de procédures chirurgicales. Les molécules utilisables sont nombreuses : AINS, α2-agonistes, opioïdes, anesthésiques locaux, etc. La sélection raisonnée de l'agent et ses modalités d'administration dépendent du modèle de douleur rencontrée. Pour exemples, lors de coliques, sont privilégiés des traitements qui assurent une bonne analgésie gastro-intestinale, mais avec des effets secondaires faibles (en particulier cardiovasculaires chez des animaux dont l'état est généralement altéré) et qui n'interfèrent pas avec la nécessité d'évaluations fréquentes de l'évolution de l'affection. Lors de douleurs orthopédiques, le recours à des techniques locorégionales (analgésie intra-articulaire, épidurale, etc.) est souvent intéressant. Les particularités individuelles (jument gestante, animal jeune ou au contraire âgé, etc.) sont également à prendre en compte, car les effets secondaires peuvent être plus marqués. Des méthodes alternatives ou complémentaires (naturopathie, acupuncture, physiothérapie, ostéopathie, etc.) ont aussi une place dans la gestion de la douleur, même si la plupart restent à valider chez le cheval. De nouvelles molécules, l'adaptation de techniques de médecine humaine et le développement de méthodes novatrices devraient encore élargir l'éventail des moyens de lutte contre la douleur chez l'animal.

Summary

Practitioners are becoming more and more aware of the need to control pain in animals especially during surgical procedures. The main agents used include NSAIDs, α2-agonists, opioids, and local anaesthetics. The choice and administration of the agent depends on the type of pain encountered. For example, colic cases require treatment that provides good gastro-intestinal analgesia but which has few secondary effects (in particular cardiovascular effects) and which doesn't alter the assessment and development of the condition. For orthopaedic pain, locoregional techniques (intra-articular analgesia, epidural, etc) are often useful. Individual characteristics (pregnant mare, young or aged animal, etc.) must also be taken into account because secondary effects may be more marked. Alternative or complementary methods (naturopathy, acupuncture, physiotherapy, osteopathy, etc.) also have a place in pain management even if these techniques remain to be evaluated in horses. Availability of new compounds, adaptation of human medicine techniques and development of new methods should expand the means of pain control and management in animals.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...