Pratique vétérinaire équine n° 138 du 01/04/2003
 

M. Dehlinger*, M.-A. Tnibar**


*École nationale vétérinaire
d'Alfort,
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 MAISONS-ALFORT
**Clinique équine,
École nationale vétérinaire d'Alfort,
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 MAISONS-ALFORT

Le harper, flexion exagérée d'un ou des deux membres postérieurs, est une affection dont les causes sont mal connues, voire inconnues. Deux formes sont distinguées et diffèrent par leur étiologie, leur traitement et le pronostic associé.

Résumé

Le harper est une affection de l'appareil locomoteur du cheval qui se manifeste par une flexion exagérée d'un ou des deux membres postérieurs. Cette hyperflexion peut être discrète ou, à l'inverse, si marquée que la face dorsale du boulet vient toucher l'abdomen lors de la marche. Elle est en outre permanente ou intermittente, et peut donc être absente lors de l'examen. Deux formes de harper sont classiquement décrites.

La forme dite “classique”, la plus répandue, se manifeste par des cas isolés. Mis à part les cas dus à un traumatisme, l'étiologie reste floue. Le seul traitement reconnu efficace est chirurgical : il s'agit de la ténectomie du tendon extenseur latéral du doigt. Les résultats sont cependant imprévisibles et aléatoires, et varient du rétablissement complet à une légère amélioration.

La forme australienne est observée principalement en Australie et en Nouvelle-Zélande. Ce serait une neuropathie périphérique liée à l'ingestion de certaines plantes et/ou à certaines conditions météorologiques. Le rétablissement est spontané et le traitement consiste à retirer les chevaux atteints des pâtures concernées.

Summary

Harper is a condition that affects the locomotor system of horses and is characterised by exaggerated flexion in one or both hindlimbs. This hyperflexion may be slight or so pronounced that the dorsal surface of the fetlock may touch the abdomen when walking. The hyperflexion may be permanent or intermittent and therefore may not be seen on examination. Traditionally two forms of Harper are described. The classic and most common form is seen in isolated cases. Cases may be caused by trauma, otherwise the aetiology remains unclear. The only effective treatment is surgery : tenectomy of the digital lateral extensor tendon. However, results are uncertain and vary from complete recovery to a slight improvement. The Australian form is mainly seen in Australia and New Zealand. It may be a peripheral neuropathy due to ingestion of certain plants and/or certain climatic conditions. Treatment consists of removing the affected horses from the particular pasture and recovery is spontaneous.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...