Pratique vétérinaire équine n° 133 du 21/12/2001
 

J. TAPPREST*, F. AUDIGIÉ**, C. RADIER***, V. COUDRY****, F. RIEU*****, D. MATHIEU******, J.-M. DENOIX*******


*ENVA, Cirale, IPC, 14430 GOUSTRANVILLE
**ENVA, Cirale, IPC, 14430 GOUSTRANVILLE
***Hôpital Henri Mondor, 51 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny,
94010 CRETEIL CEDEX
****Rochester Equine Clinic, Ten Rod Road, PO Box 2071, ROCHESTER, NH, Etats-Unis
*****74, allée des Glaïeuls, 84130 LE PONTET
******Hôpital Henri Mondor, 51 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny,
94010 CRETEIL CEDEX
*******ENVA, Cirale, IPC, 14430 GOUSTRANVILLE

Les techniques d'imagerie par résonance magnétique (IRM) s'appliquent essentiellement aux parties distales des membres et participent au diagnostic des affections de l'appareil locomoteur.

Résumé

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) offre de nouvelles potentialités d'imagerie de l'appareil locomoteur du cheval. Son intérêt dans le diagnostic des boiteries chez le cheval est grandissant en raison de la possibilité de visualiser simultanément les lésions osseuses et celles des tissus mous. Toutefois, cet examen, qui reste onéreux, ne doit pas remplacer les examens clinique et complémentaires habituellement mis en œuvre, mais les compléter selon des indications précises.

Summary

MRI offers new possibilities of using imaging techniques to evaluate the equine locomotor system. It is becoming more important for diagnosis of lameness in horses because it allows simultaneous visualisation of bony and soft tissue lesions. However, this test, which is expensive, should not replace clinical examination and routine ancillary tests but should complement these tests when indicated.

L'application de l'imagerie par résonance magnétique (IRM) à l'examen des parties distales des membres semble l'une des plus accessibles, dans l'état actuel du développement des appareils. Par rapport aux méthodes d'imagerie classiquement utilisées pour le diagnostic des affections locomotrices chez le cheval, les avantages majeurs de l'IRM sont : - l'obtention d'une image “anatomique”, avec la visualisation simultanée des tissus mous (ligaments, tendons) et de l'os [18, 19] ; - sa capacité d'imagerie en coupes dans tous les plans de l'espace, alors que les autres techniques sont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.

Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité