Pratique vétérinaire équine n° 177 du 01/01/2013
 

Cas clinique

Karine Maillard*, Albertine Léon**, Sébastien Ménard***, Jean-Christophe Meunier****, Pierre-Hugues Pitel*****, Didier Pin******


*Laboratoire Frank-Duncombe – IFR 146
ICORE, Université de Caen,
14053 Caen Cedex 4
karine.maillard@calvados.fr
**Laboratoire Frank-Duncombe – IFR 146
ICORE, Université de Caen,
14053 Caen Cedex 4
karine.maillard@calvados.fr
***Laboratoire Frank-Duncombe – IFR 146
ICORE, Université de Caen,
14053 Caen Cedex 4
karine.maillard@calvados.fr
****19, rue du Général-de-Gaulle,
54180 Houdemont
jc.meunier5@wanadoo.fr
*****Laboratoire Frank-Duncombe – IFR 146
ICORE, Université de Caen,
14053 Caen Cedex 4
karine.maillard@calvados.fr
******Unité de dermatologie, cancérologie,
Laboratoire de dermatopathologie, VetAgro Sup
Campus vétérinaire de Lyon,
69280 Marcy-L’Étoile
didier.pin@vetagro-sup.fr

La gale sarcoptique est rare chez le cheval, mais elle ne doit pas pour autant être exclue du diagnostic différentiel des dermatoses prurigineuses chez le cheval.

Résumé

Une jument de 33 ans, résidant dans la même pâture depuis plus de 30 ans, a présenté une dermatose prurigineuse chronique caractérisée par des dépilations sur les quatre membres, des squames et des croûtes éparses sur l’ensemble du corps et un poil de mauvaise qualité, d’aspect laineux.

L’examen microscopique direct, des squames et des poils prélevés par raclage, a mis en évidence un parasite Sarcoptes scabiei, agent de la gale sarcoptique chez de nombreux mammifères.

Le traitement a consisté en l’administration d’antiparasitaires interne et externe, mais la jument était dans un tel état d’affaiblissement qu’elle a été euthanasiée 12 jours plus tard.

L’origine de la contamination serait un animal sauvage tel qu’un renard. Considérée comme absente de France depuis 1950, la gale sarcoptique doit être, de nouveau, incluse dans le diagnostic différentiel des dermatoses prurigineuses du cheval.

Summary

Case of sarcoptic mange in a 33-year old mare

A 33-year old mare that had grazed on the same pasture for more than 30 years presented with a chronic pruritic dermatosis characterised by hair loss affecting the four limbs, scaly and crusty lesions all over the body and a poor-quality coat with a woolly appearance. Direct microscopic examination of scales and hairs obtained by skin scraping revealed the parasite Sarcoptes scabiei, the mite responsible for sarcoptic mange in numerous mammals.

Treatment consisting of the administration of internal and external antiparasiticides was instigated but the mare was in such a poor state that the animal was euthanased 12 days later.

The origin of the infestation would have been a wild animal such as a fox. France was considered free from sarcoptic mange since 1950 but this condition must now once again be included in the differential diagnoses of pruritic dermatoses in horses.

Key words

horse, Sarcoptes scabiei, mange, France

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...