Pratique vétérinaire équine n° 177 du 01/01/2013
 

Article de synthèse

Jean-Michel Vandeweerd*, Roland Perrin**, Thomas Launois***, Laurent Brogniez****


*Université de Namur (UNamur)
Urvi-Narilis (Unité de recherche vétérinaire
intégrée-Namur Research Institue for Life Sciences)
61, rue de Bruxelles, 5000 Namur, Belgique
jean-michel.vandeweerd@fundp.ac.be
**Clinique vétérinaire équine
18, rue des Champs, La Brosse
78470 Saint-Lambert-des-Bois
***Clinique vétérinaire équine
18, rue des Champs, La Brosse
78470 Saint-Lambert-des-Bois
****Clinique vétérinaire équine
18, rue des Champs, La Brosse
78470 Saint-Lambert-des-Bois

Les vétérinaires équins ne devraient pas hésiter à soumettre leurs cas pour publication. Toutefois, afin que ce processus de soumission soit efficace et serein, une méthodologie d’écriture doit être respectée.

Résumé

Si ce sont les scientifiques et les universitaires qui publient, ce sont les praticiens qui voient la majorité des cas et qui, à ce titre, sont détenteurs d’une vérité et d’une évidence fondée sur les faits de leur pratique quotidienne. Les descriptions de cas cliniques sont une source d’informations scientifiques indispensable. Elles permettent de prendre connaissance de maladies rares ou de gestion de cas originale, voire ingénieuse. Elles peuvent être à l’origine d’hypothèses intéressantes qui seront testées par des études de plus grande ampleur. Les praticiens équins ne devraient pas hésiter à soumettre leurs cas à publication. Toutefois, afin que ce processus de soumission soit efficace et serein, une méthodologie d’écriture doit être respectée, dont la précision des données cliniques et de leur description est certainement l’élément majeur. Notre article vise non seulement à fournir des conseils aux praticiens désireux de publier mais aussi à les encourager à le faire.

Summary

Publication of a case description: a useful action in equine practice

It is scientists and academics who publish articles but it is practitioners who see the majority of cases and who, thus, obtain evidence based on facts acquired in daily practice. Descriptions of clinical cases are an indispensible source of scientific information. It is thus possible to become aware of the existence of rare diseases or original or ingenious ways of case management. They can be the source of interesting hypotheses to be tested by more extensive studies. Equine practitioners should not hesitate to submit their cases for publication. However, a certain method of writing, with precision and description of clinical data being major components, must be respected to in order for the submission process to be effective and remain factual. Our paper aims not only to provide guidance to practitioners willing to publish but also to encourage them to do so.

Key words

Case description, isolated case, case series, writing

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...