Le Point Vétérinaire n° 339 du 01/10/2013

CHIRURGIE

Recherche

EN BREF

Les auteurs étudient la cicatrisation des pythons royaux selon le matériau employé. Trente jeunes serpents subissent dix incisions (1 cm de long) dont neuf suturées et une cicatrisant par seconde intention (témoin négatif). À J3, J7, J14, J30, J60 et J90, 5 animaux sont euthanasiés puis autopsiés. Les résultats montrent que le cyano-acrylate est efficace pour fermer des incisions superficielles en minimisant la réaction inflammatoire. Le rejet de fil est fréquent.McFadden MS et coll. (États-Unis). Am. J. Vet. Res. 2011;72(10):1397-1406.
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...