Le Point Vétérinaire Expert Rural n° 339 du 01/10/2013

PATHOLOGIE MAMMAIRE

En questions et réponses

Luc Durel*, Joséphine Verhaeghe**


*Virbac, 13e rue LID, 06511 Carros Cedex
luc.durel@virbac.com
**Cid Lines France
Parc de la Cimaise, 28, rue du Carrousel
59650 Villeneuve-d’Ascq
josephine.Verhaeghe@cidlines.com

À l’occasion des Journées annuelles du National Mastitis Control, de récents travaux sur l’ocytocine ou encore Streptococcus uberis ont été présentés. Le vieux sujet du caractère protecteur des cellules somatiques du lait a été remis au goût du jour, “version US”.

Résumé

Parmi les sujets abordés cette année lors du congrès américain du National Mastitis Council, le recours aux injections d’ocytocine pour initier la traite chez les animaux rétifs a été discuté : les doses habituellement recommandées sont excessives. Deuxième point d’intérêt, les progrès en matière d’immunité spécifique de la mamelle vis-à-vis des infections à streptocoques permettent de mieux comprendre la physiopathologie de ces mammites. La prévention médicale en ce domaine reste néanmoins hypothétique. Autre élément abordé, la diminution régulière des concentrations cellulaires somatiques du lait, qui accompagne la maîtrise des infections subcliniques et l’amélioration de la qualité technique du lait, n’entraîne pas nécessairement un accroissement des mammites cliniques.

Summary

What’s new at the National Mastitis Control Annual Meeting ?

Many topics were tackled at this year’s American National Mastitis Council four-day conference. Discussion included the recourse to oxytocin injections to initiate milking in stubborn animals and that the usual recommended doses are excessive. The second point of interest was developments on the specific immunity of the udder vis-à-vis streptococcal infections, allowing a better understanding of the pathophysiology of this type of mastitis. However, medical prevention in this field remains hypothetical. Another issue addressed was the steady decline in milk somatic cell concentrations that accompany management of subclinical infections and improvement of the technical quality of the milk, which do not necessarily mean an increase in clinical mastitis.

Key words

Mastitis, Streptococcus uberis, cell concentrations, tank, oxytocin, milking, National mastitis control, dairy cow
Le National Mastitis Council(NMC) est un organisme américain renommé dans le domaine de la qualité du lait et de la santé du pis (encadré). Ses missions vont au-delà de la promotion de bonnes pratiques et de normes, il stimule la recherche sur le contrôle des infections mammaires, constitue souvent un appui pour l’industrie laitière et participe à maintenir la confiance vis-à-vis des produits laitiers. La 52e conférence annuelle du NMC a eu lieu au début de cette année à San Diego, ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK