Le Point Vétérinaire n° 339 du 01/10/2013

INFECTIONS MAMMAIRES

Recherche

EN BREF

Le différentiel observé en termes de sensibilité et de prévalence aux divers seuils fixés pour les valeurs de Ct (cycle threshold) permet de distinguer deux états d’atteinte mammaire par le staphylocoque doré. Pour les valeurs basses, il s’agit d’une “infection avérée et massive” tandis qu’au-delà une notion basique de “vache positive” convient. Ni la bactériologie ni la reverse transcription-polymerase chain reaction (rt-PCR) ne sont le test parfait.Cegerlöf SE et coll. (Danemark). Acta Vet. Scand. 2012;54(65):PMID 23164432
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK