Le Point Vétérinaire Expert Rural n° 339 du 01/10/2013

PROTOZOOSES ABORTIVES

Veille scientifique

Béatrice Bouquet

Cabinet vétérinaire
8, rue des Déportés
80220 Gamaches

Comment améliorer le contrôle de la néosporose et de la toxoplasmose par des stratégies de conduite d’élevage adaptées ? Quelles solutions alternatives à l’utilisation des antiparasitaires ? Quel est l’apport de la génétique moléculaire ? Retour sur une synthèse qui fait date.

Résumé

Lee Innes, membre émérite de l’institut de recherche Moredun situé en Écosse a exposé récemment en France les inconnues qui persistent sur la néosporose et la toxoplasmose. Pour ces deux maladies, des applications vaccinologiques aux connaissances acquises existent mais sont en cours de perfectionnement. La prévention médicale est à confronter aux autres méthodes de lutte possibles, en pesant surtout le rapport coût/bénéfice pour la néosporose et l’intérêt “Santé publique” pour la toxoplasmose.

Summary

Bovine toxoplasmosis and neosporosis : open question session at the Moredun Research Institute

→ Lee Innes, an emeritus member of the Moredun Research Institute, Scotland recently gave a talk in France on the unknown factors that persist for neosporosis and toxoplasmosis. For both diseases, acquired-knowledge vaccine applications exist but are under development. Preventive medicine and possible alternative control methods should be compared, with consideration given to the cost-benefit ratio for neosporosis and « public health » interest for toxoplasmosis.

Key words

Neosporosis, Neospora caninum, toxoplasmosis, oxoplasma gondii, abortion, ruminant, vaccine, parasitology, protozoan, zoonosis
Le Moredun Research Institute est un institut de recherche et de surveillance des maladies du bétail, célèbre internationalement. Fondé en 1920 près d’Édimbourg par des éleveurs écossais, il a permis la création de vaccins, de tests diagnostiques et de stratégies thérapeutiques innovantes mis en œuvre dans le monde entier. La parasitologie est l’un des secteurs qui lui ont donné ses lettres de noblesse en France et dans le monde. Outre les nématodes gastro-intestinaux et la problématique du développement des résistances ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK