Le point Vétérinaire Rural n° 334 du 01/04/2013
 

MYCOBACTÉRIES EN ÉLEVAGE

Article de synthèse

Christophe Chartier*, Barbara Dufour**, Gilles Foucras***, Jaquemine Vialard****


*LUNAM Université, Oniris, École nationale vétérinaire,
agroalimentaire et de l’alimentation Nantes-Atlantique,
unité de médecine des animaux d’élevage, BP 40706,
44307 Nantes
**Inra, UMR 1300 BioEpAR, BP 40706, 44307 Nantes
***UPEC-ENVA maladies contagieuses, unité de recherche
EpiMAI, USC Anses, 94704 Maisons-Alfort
****Université de Toulouse, Institut national
polytechnique, ENV de Toulouse, 31076 Toulouse Cedex 03
*****Inra, unité mixte de recherche 1225, interactions
hôtes-agents pathogènes, 31076 Toulouse Cedex 03
******Anses, Laboratoire de Niort, 60, rue de Pied-de-Fond,
CS 28440, 79024 Niort Cedex

L’interférence entre la vaccination contre la paratuberculose et le dépistage de la tuberculose est à reconsidérer, à la lumière de l’actualité sur la tuberculose en France et des travaux récents.

Résumé

La lutte contre la paratuberculose repose sur la détection et l’élimination des animaux cliniquement atteints et des excréteurs, ainsi que sur la diminution de la transmission de l’infection, notamment aux jeunes, par l’amélioration des conditions d’élevage et l’usage de la vaccination. Depuis 2001, aucun vaccin contre la paratuberculose n’est disponible en France. La vaccination conserve néanmoins une place parmi les dispositifs réglementaires prévus pour lutter contre cette maladie. Des demandes d’autorisation de mise sur le marché ou d’importation de vaccins contre la paratuberculose sont sporadiquement adressées à l’Agence nationale du médicament vétérinaire. Depuis 2005, des foyers de tuberculose bovine étant à nouveau détectés dans plusieurs départements français, les risques d’interférence entre la réponse aux tests de dépistage de cette affection et une vaccination contre la paratuberculose sont plus que jamais à prendre en compte.

Summary

Vaccination against paratuberculosis in ruminants : current status

The fight against paratuberculosis is based on the detection and removal of clinically affected animals and excretors, reducing the transmission of infection notably in young animals, by improvement of conditions on the farm, and by the use of vaccination. No vaccine against paratuberculosis has been available in France since 2001. However, vaccination is included in the regulatory actions designed to fight against this disease. Requests for permission to market or import vaccines against paratuberculosis are sporadically addressed to the National Agency for Veterinary Medicinal Products. Since 2005, outbreaks of bovine tuberculosis have again been detected in several French departments. The risk of interference between the response to testing for the disease and vaccination against paratuberculosis must be taken into account more than ever.

Key words

Paratuberculosis, vaccine, tuberculosis, Mycobacterium, cattle, goats, testing, intradermal, biosafety.
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...