Le point Vétérinaire Rural n° 333 du 01/03/2013

BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX D’ÉLEVAGE

Veille scientifique

Raphaël Guatteo

LUNAM Université, OnirisÉcole nationale vétérinaire, agroalimentaire et
de l’alimentation Nantes-Atlantique, Département
santé des animaux d’élevage et santé publique,
Unité de médecine des animaux d’élevage,
BP 40706, 44307 Nantes Cedex 3UMR Oniris-Inra 1300 biologie, épidémiologie
et analyse des risques en santé animale (BioEpAR)
44307 Nantes Cedex 3

Le praticien, le plus souvent, soulage la douleur des animaux d’élevage, mais il est le mieux placé pour agir à chaque étape proposée par la règle des 3S : supprimer, substituer, puis soulager.

Résumé

Depuis plusieurs années, des progrès majeurs ont été réalisés dans la gestion de la douleur chez les animaux de compagnie. C’est également le cas, plus récemment, chez les animaux d’élevage. Afin d’aider le praticien au quotidien dans une prise en charge globale de la douleur chez ces derniers, un cadre conceptuel est proposé.

Par analogie avec la démarche des 3R appliquée pour diminuer le recours aux animaux de laboratoire (réduire, remplacer, raffiner), les experts suggèrent de pratiquer de façon similaire, par étapes, avec la règle des 3S : supprimer, substituer, soulager. En effet, la première question est de savoir si l’acte, potentiellement douloureux, est réellement nécessaire, puis, dans l’affirmative, de le réaliser par la méthode la moins douloureuse. Enfin, si cette dernière occasionne toutefois de la douleur, il convient de la soulager à l’aide du concept de l’analgésie précoce, multimodale et adaptée.

Summary

Management of pain in farm animals: the 3S rule

For several years, major progress has been made in terms of pain management in pets. This is also more recently the case for livestock. To assist the practitioner in the daily overall management of pain in these animals, a conceptual framework is proposed. By analogy with the 3R approach applied to reduce the use of laboratory animals (reduce, replace, refine), experts suggest that a similar stage procedure is used called the 3S rule : suppress substitute, soothe. The first question to ask is whether the act, that is potentially painful, is actually necessary and then, if so, how to perform it using the least painful method. Finally, if this method causes suffering, the pain should be relieved using the concept of early multimodal and suitable analgesia.

Key words

Pain, farm animals, suppress, substitute, soothe, analgesia
La douleur est un élément du bien-être animal qui doit être pris en compte au cours des différentes étapes des systèmes d’élevage des animaux de production. Les moyens d’agir pour prévenir et contrôler la douleur doivent impérativement être adaptés aux besoins individuels des animaux. Il convient qu’ils prennent également en compte l’espèce, la race, l’âge et les particularités comportementales de ces derniers, le type de procédure douloureuse réalisée, ainsi que l’étendue de l’atteinte tissulaire et l’intensité de la douleur provoquée.LA ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK