Le Point Vétérinaire Expert Rural n° 332 du 01/01/2013

MALADIES AUTO-IMMUNES

Recherche

EN BREF

Un chien nu chinois présente des lésions cutanées ulcérées sur le tronc, le cou et les extrémités. L’histopathologie met en évidence un infiltrat dermique lymphoïde et un dépôt d’Ig et de complément à la jonction dermo-épidermique. Le diagnostic de lupus cutané est posé. L’exposition au soleil est restreinte. Le traitement comporte de l’hydroxychloroquine et du tacrolimus à 0,1 % en topique pendant l’induction. Il est efficace, sans effet secondaire et peu coûteux.

  • Oberkirchner U et coll. (États-Unis) Vet. Dermatol. 2012;23(1):65-e16.

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK